Configuration du server DNS pour accepter les mises à jour dynamics sans FQDN

J'ai configuré un server Win2k8 R2 avec le rôle DNS activé. J'ai dû append le server à un groupe de travail / domaine de fiction appelé dns.com afin de pouvoir l'utiliser comme server DNS principal sur mon réseau d'un ordinateur. Maintenant, le problème est que chaque fois que j'essaie d'append un logging de ressource pour un nom d'hôte juste, à l'aide de nsupdate, je reçois la réponse: impossible de find la zone de fermeture

Dès que j'ai changé le nom d' hôte sur hostname.dns.com, il est mis à jour avec succès. Existe-t-il un moyen de contourner cette exigence de FQDN soit du côté du server DNS, soit du côté client?

J'utilise ce qui suit:

$ cat /tmp/dns1 server 10.106.27.241 update delete hostname a update add hostname 86400 a 10.106.145.1 send $ nsupdate -v /tmp/dns1 could not find enclosing zone $ cat /tmp/dns2 server 10.106.27.241 update delete hostname.dns.com a update add hostname.dns.com 86400 a 10.106.145.1 send $ nsupdate -v /tmp/dns2 $ 

  • Verrouillage des files FTP - au hasard
  • Agrégation de liens et servers Windows
  • Est-il possible de synchroniser les passwords de l'intranet local avec le server cloud?
  • Server 2012 NPS Server n'authentifiant pas les requêtes IKEv2
  • Pas de controller API Web sur l'instance Amazon EC2
  • Comment puis-je (en toute security) récupérer le bureau à distance?
  • Certains clients DHCP se retrouvent avec un server DNS incorrect
  • Appliquer une politique dans la configuration de l'ordinateur pour les users spécifiques dans la stratégie de groupe
  • Mise à jour sur place pour Windows Server (mise à jour pour Y2016)
  • Puis-je adprep 2003 (pas R2) directement au schéma R2 2008?
  • Services de bureau à distance
  • Les astuces du serveur de linux et windows, tels que ubuntu, centos, apache, nginx, debian et des sujets de rĂ©seau.