Suggestion de partitionnement Linux pour la configuration de basculement?

J'ai utilisé Ubuntu pendant un certain time, mais je n'ai pas vraiment pris l'accent sur le partitionnement et j'ai simplement accepté les valeurs par défaut.

Mais sur un nouveau projet, nous prévoyons la mise en place de deux anciens servers HP DL380 G3 auraient deux composants identiques avec 2 x RAID 1 SCSI volumes à 72 Go. Cela sera configuré avec DRBD pour le basculement.

La fonction principale du server ne servira que de pare-feu à l'aide d'IPTables. Aucune autre application ne sera installée, sauf pour certains outils de surveillance du réseau, puis 2 ou 3 users supplémentaires.

En raison de l'espace disque limité, je souhaite garder la partition simple.

/ (root) /var/log (mostly for firewall logs) (swap) 

Toute suggestion sera grandement appréciée. Je vous remercie.

Le basculement dans ce cas n'aura vraiment aucun impact sur le partitionnement. Un schéma de partitionnement standard sur les deux devrait fonctionner très bien.

Je suis également d'accord avec le commentaire de HopelessN00b; vous passerez plus de puissance en une année alimentant un G3 que le coût d'une nouvelle machine de bureau professionnelle de qualité.

Comme vous n'aurez pas besoin de beaucoup d'espace pour le système de base, je reorderais d'utiliser autant d'espace que possible pour LVM. Peut être comme 10 à 20 Go pour /, quelques GB pour swap et / var (ou / var / log) comme volume logique. De cette façon, vous êtes très fexiable, par exemple, vous pouvez augmenter / var si nécessaire ou si vous l'utilisez pour un autre service, vous pouvez créer un nouveau volume logique pour cela.

Soit dit en passant, sur un pare-feu, DRBD n'a pas beaucoup d'importance pour l'IMHO, car la plupart de vos données importantes (règles iptable, configuration) sont statiques de toute façon. Vous pouvez utiliser par exemple csync2 pour synchroniser la configuration sur les deux hôtes.