Utilisation de CNAME pour indiquer un autre domaine pour save les adresses IP

J'ai une question de débutant sur les loggings DNS.

J'ai un server sur lequel je dessine une poignée de sites. Actuellement, chaque site possède son domaine hébergé par un fournisseur indépendant et chacun possède un logging A indiquant l'adresse IP du server.

Mais si je veux changer le server à l'avenir, je devrai revenir sur une mise à jour de chaque adresse IP dans chaque logging DNS.

Est-il possible d'utiliser un logging CNAME sur chaque domaine pour indiquer un autre domaine que je contrôle directement? C'est ainsi que je peux mettre à jour l'adresse IP en 1 place moi-même et ne pas avoir tous ces autres fournisseurs de DNS pour mettre à jour leurs loggings séparément?

Désolé, s'il s'agit d'une question en double, mais je n'arrivais pas à find celui qui répond directement à ce problème d'une manière que je comprends.

Merci

C'est exactement le cas d'un CNAME. Un CNAME n'a pas besoin de pointer vers un DNS dans la même zone, il peut indiquer n'importe quel nom DNS enregistré avec n'importe quel server de noms.

Ce que cela signifie pour vos clients est une search de DNS supplémentaire sur la NS pour l'autre hôte, mais c'est un petit prix à payer pour la majorité des sites internet sur Internet.

Par réponse de Farseeker, oui, ce sont les CNAME .

Cependant, pendant que vous pouvez utiliser cela pour indiquer www.example.net sur www.example.com , vous ne pouvez pas l' utiliser pour pointer example.net seul (c.-à-d. Sans le préfixe www ) vers autre chose.

C'est parce que example.net doit également avoir un logging SOA et des loggings NS , et il n'est pas légal dans DNS d'avoir un CNAME présent à la même partie de l'tree que tout autre logging (excepté les keys DNSSEC)

Oui c'est possible.

C'est ainsi que je fais mes servers Web expérimentaux qui ont également des IP dynamics (bien que rarement modifiées).

Je devrai revenir sur une mise à jour de chaque adresse IP dans chaque logging DNS.

Eh bien, les CNAME sont en effet une solution possible (voir la réponse d'Alnitak pour une limite des CNAME), mais il y a une autre: au lieu de gérer vos files de zone à la main, créez un programme à dix lignes (Perl / Python / Ruby / cpp / m4 / quoi que ce soit) qui générera les files de zone à partir d'un maître (un file text, un file XML, un SGBD, quoi que ce soit)

De cette façon, votre adresse IP ne peut être qu'un seul endroit. Lorsqu'il change, il suffit de relancer le programme.